dimanche 3 février 2013

Du bout des doigts - Sarah Waters



752 pages

Résumé :
Londres, 1862. À la veille de ses dix-huit ans, Sue Trinder, l'orpheline de Lant Street, le quartier des voleurs et des receleurs, se voit proposer par un élégant, surnommé Gentleman, d'escroquer une riche héritière. Orpheline elle aussi, cette dernière est élevée dans un lugubre manoir par son oncle, collectionneur de livres d'un genre tout particulier. Enveloppée par une atmosphère saturée de mystère et de passions souterraines, Sue devra déjouer les complots les plus délicieusement cruels, afin de devenir, avec le concours de la belle demoiselle de Briar, une légende parmi les cercles interlopes de la bibliophilie érotique. Héritière moderne de Dickens, mais aussi de Sapho et des Libertins, Sarah Waters nous offre une vision clandestine de l'Angleterre victorienne, un envers du décor où les héroïnes, de mariages secrets en amours interdites, ne se conduisent jamais comme on l'attendrait. Un roman décadent et virtuose.

Mon avis sur le film




Mon avis :
J'ai terminé ce roman mercredi après une bonne semaine passé dessus, et j'ai préféré attendre pour vous donner mon avis. Mon avis risque cependant d'être court, car il m'est difficile de vous parlez de ce roman sans vous en dévoiler trop.

L'histoire de se roman est très dense, il y a beaucoup de rebondissements. J'ai eu besoin de faire une pause à la fin de la première partie, j'ai eu besoin de digérer les révélations avant de m'attaquer au 513 pages suivantes qu'il restaient encore. Mais une fois relancée, j'ai dévoré la suite.
Malgré un début que j'ai trouvé un peu trop long, j'ai été intrigué par l'histoire. Et bien que malheureusement je connaissais à peu près la fin de la première partie, Sarah Waters mène si bien son histoire que je n'y croyais pas, je croyais toujours à une autre tournure des évènements, je ne m'attendais pas à ce qui arrive. Et après cette première partie qui raconte une histoire avec un début et une fin, il reste encore 2 autres parties. La seconde partie reprend l'histoire avec la voix d'un autre personnage, et l'histoire continue au-delà de sa fin, pour dans une troisième partie aboutir à la vraie fin, un peu plus "classique" je dirais, mais qui m'a plu. La seconde partie est celle qui m'a le plus plu, dans la manière de raconter du personnage, et bien que l'histoire du début soit reprise, le point de vue du personnage en fait presque une histoire nouvelle.  Le début de la troisième partie est cependant, comme la première partie, un peu longue, ce qui m'a un peu coupé dans mon élan, mais j'ai persévéré et j'ai été ravie. La romance présente dans ce roman m'a également beaucoup plus et est bien faite, on sent les sentiments des personnages évoluer, la difficulté de ce qu'ils ressentent. On est loin de la romance bateau où les deux amants se jettent dans les bras l'un de l'autre et se promettent l'amour éternel au premier regard...

Les personnages sont vraiment des éléments qui m'ont fait adorer ce roman. Déjà, on est attaché au deux personnages qui racontent le récit. Et on ressent vraiment que ce sont des personnages différents à leur manière de parler, de raconter, et à l'importance qu'ils apportent aux éléments de l'histoire. On sent leur sentiments naître, grandir, évoluer. J'ai beaucoup aimé Sue et apprécié Maud. Un seul personnage m'a paru un peu bancal, Mme. Sucksby. J'ai trouvé son dernier acte décalé par rapport à la personnalité qu'on lui découvre. Pour les autres personnages, je l'ai ai apprécié, enfin, ceux qui sont appréciables, les "salauds" n'étant pas fait pour être aimé, je l'ai ai détesté comme il faut.


En bref, l'auteur tire magnifiquement bien son scénario, de telle manière qu'elle nous étonne tout au long du roman avec des révélations vraiment inattendues, ancrées dans un scénario vraiment bien ficelé, malgré quelques longueurs et le nombre important de pages. Un livre que j'avais hâte de lire, et j'ai eu mieux que ce à quoi je m'attendais !
J'ai hâte de me lancer dans Caresser le velours du même auteur qui est dans ma PAL !

9.5/10

2 commentaires:

  1. Décidément, il faut vraiment que je me mette à cette auteur. Je l'ai découvert sur un autre blog, quelqu'un y parlait d'Affinités et ça m'avait vraiment emballée, et là, une fois de plus, la quatrième de couverture et ton avis m'ont conquise. J'espère en ressortir aussi comblée que toi :).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu fera une aussi bonne découverte que moi, il faut seulement ne pas avoir peur du pavé monstre que ce livre est ;)
      En tout cas, j'attends ton avis sur cette auteur !

      Supprimer