jeudi 7 juillet 2016

La foire des ténèbres - Ray Bradbury

  Quelques jours avant Halloween, la foire est arrivée à Green Town en pleine nuit, dans un train mystérieux. Jim et Will ont entendu le chant de l'orgue et le sifflet du train, ils ont vu la foire débarquer. Seuls témoins d'événements inquiétants, ils savent qu'elle a de noirs desseins. Un carrousel qui, en tournant à rebours, inverse le cours du temps, la plus belle femme du monde endormie dans un bloc de glace, un homme qui a le pouvoir d'exaucer les vœux les plus fous... telles sont les attractions de cette foire de cauchemar.
Jouant sur les peurs de l'adolescence, Bradbury mêle poésie et surnaturel pour nous entraîner dans une terrifiante aventure.

403 pages - Science-fiction (fantastique) - 1962

Ce que j'en ai pensé :
Entre un Chair de poule et un film de Tim Burton, La foire des ténèbres est un conte initiatique pour enfant, mais aussi pour adulte.
Effrayant, ce roman joue sur les peurs et les incertitudes des êtres humains, en particulier les questions du temps qui passe, des désirs et regrets, et de ses relations aux autres.  On suivra les questionnements du héros, enfant de 12ans, mais aussi de son père, âgé de 50ans, le tout sur fond de cirque fantastique et de course-poursuite effrayante. De fait, cette histoire s'adresse à un large public.
L'histoire est rythmée, le mystère tient le lecteur en haleine. Cependant que certains passages soient un peu ardus à suivre, surtout pour les plus jeunes, et nécessite du calme et de la concentration pour être compris.  Quelques réflexions, intéressantes pourtant, coupent un peu le
                                                                    rythme du récit.
                                                             //Envoûtant, La foire des ténèbres est un roman intéressant, qui mérite d'être lu par tous.//

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire