lundi 30 janvier 2017

Undone - Cat Clarke

  Kai et Jem sont inséparables. Jem aime secrètement son meilleur ami, qui serait l'homme idéal s'il ne préférait les garçons... À la fin d'une soirée d'ivresse chez des amis communs, Jem rentre seule chez elle, Kai demeurant étonnamment introuvable. C'est le lendemain que tout bascule : la jeune fille reçoit un email de la part de ce dernier, avec en pièce jointe une vidéo de lui en compagnie d'un garçon qu'il a trouvé postée sur Internet. Cette vidéo plus que compromettante est très vite partagée par tout le lycée et Kai reçoit une salve d'e-mails agressifs qu'il ne peut bientôt plus supporter. Lui qui n'avait pas encore fait son coming out finit par craquer et se suicide... À la suite de ce drame, Jem prend trois résolutions : découvrir la vérité, venger son ami et se suicider elle aussi.
502 pages - Drame / Young adult - 2013


Version française : Revanche  aux éditions Robert Laffont
Niveau d'anglais : facile - vocabulaire d'émotion variés, globalement accessible si vous avez fait de l'anglais à l'école et avec un dictionnaire pour certains mots un peu plus compliqués.

Les + :
des thèmes importants
la fin, cohérente et marquante


Ce que j'en ai pensé :
J'ai beaucoup aimé Undone. Au début, on pense à une banale histoire d'ado, certes avec un événement grave en son centre, mais un roman d'adolescent, cliché même, comme on en voit beaucoup. Mais non. Ici, l'auteur n’essaie pas de nous chouchouter, ni de nous faire aimer Jemima, ni de nous faire aimer la tournure des événements.

L'héroïne, Jemima, est le narrateur de son histoire. Au début, on est sensible a ce qu'elle vient de vivre. Et puis on se rend compte au fur et à mesure que ce n'est pas la pauvre petite lycéenne, un peu en retrait et rejetée, agréable et altruiste avec tout le monde. Non, Jem, c'est un personnage plus profond, avec ses mauvais côtés qui n'ont rien à voir avec la tragédie qu'elle a vécue. Jem est une adolescente tout ce qu'il y a de plus normal, avec sa naïveté, son mal-être et sa méchanceté. Agaçante, mais convaincante.

Il en est de même avec le décor et les personnages de l'histoire. Cliché du lycée américain, avec ses personnages, cliché des parents aimants, cliché de l'adolescente gothique et rebelle. Mais peu à peu, on sent les imperfections qui s'y cachent. Les populaires ne sont pas forcements les méchants, les parents aimants passent à côté de beaucoup de choses, et l'amour ne résout pas tout.

La fin m'a étonné, j'ai cru jusqu'au bout que les choses allaient prendre une autre tournure, et puis finalement je me suis rendue compte que la fin est très cohérente. Tout est sous nos yeux dans le développement de l'histoire et des sentiments de Jem, plus complexe que ce qu'on pourrait penser si on n'y fait pas attention. C'est ce qui m'a le plus plu, cette plongée dans le désespoir, lente et vicieuse, qui ne se résout pas juste avec des bons sentiments.

Pour ne pas que le résumé vous induise en erreur, je précise que Undone n'est pas un roman sur l'homosexualité, mais plutôt sur le deuil et le mal-être adolescent. En effet, on parle assez peu des sentiments de Kai, le roman est vraiment centré sur Jemima, c'est une introspection sur elle-même.

// Undone est un roman qui traite très bien de son sujet, à savoir le deuil et le mal-être adolescent, dont le ton est très juste. Un roman adolescent, qui m'a fait passer un moment intéressant de lecture. //

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire