jeudi 12 septembre 2013

Le Diptyque du temps T.1 : Léviatemps - Maxime Chattam


570 pages

Résumé :
Paris, 1900. L'Exposition universelle bat son plein. Mais loin des artères lumineuses, au cœur de la ville, c'est un sang noir qui bat au diapason. Et coule inexorablement, au rythme des crimes commis par un tueur... diabolique.
Plusieurs filles de joie, déjà, en ont été victimes. Choqué par l'immobilisme de la police, l'écrivain Guy de Timée arpente les rues sordides, et même les égouts, dans sa traque insensée du monstre. Chaque minute compte... et tue.










Mon avis :
Après avoir aimé le premier tome d'Autre-Monde et ayant envie d'un thriller d'une autre époque, j'avais acheté Léviatemps. Juste après ça, il m'a fallu seulement 3 jours pour le dévorer. Un achat qui en valait le coup !

Léviatemps est le premier tome d'une série de thriller ayant un même personnage en commun, mais ce sont des histoires indépendantes qui peuvent être lues seules.


J'ai trouvé ce thriller captivant ! On suit d'un côté Guy, de l'autre Faustine, et souvent les deux ensemble accompagnés d'un policier qui n'est pas sur l'enquête, Perotti. Guy nous raconte rapidement qui il est pour ensuite entrer dans le cœur de l'action lorsque la mort frappe près de Guy. On ne s'ennuie alors plus. On suit le cheminement de pensée de Guy, qui n'a aucun élément et commence donc sans rien. Et alors que les cadavres affreusement mutilés s'amassent dans un Paris du XXe siècle oppressant, mystérieux et enjoué pour l'exposition universelle, les théories de Guy et Faustine sont de plus en plus nombreuses, les menant d'un coin à l'autre de la ville, dévoilant ses plus profonds secrets. On se sent nous aussi observé, traqué, dépassé, sans savoir qui nous cherche et quand il va agir. De plus, les nombreuses pistes nous mènent en bateau, rendant la vérité difficile à trouver, alors que pourtant... spoiler indice tout est sous notre nez depuis le début ! (Léviatemps, dessin de couverture, "le temps tue", tic-tac...) ///

C'est un véritable parcours du combattant, de fausses pistes qui nous baladent, mais on est ravie de découvrir Paris juste avant l'ouverture de l'Exposition universelle, ses bas-fonds et ses sociétés occultes, ses rues de jours et ses secrets la nuit. L'ambiance oppressante et inquiétante est très bien rendue, les descriptions des lieux, des cadavres nous plongent très vite dans la ville au côté de Guy.
De plus, les personnages, s'ils ne sont pas exceptionnelles, sont tout de même agréables à suivre, bien que parfois un peu énervants. Mais dans l'ensemble, ils m'ont plus.
Mon seul regret sera la découverte du qui/quoi. J'ai eu le même sentiment que Guy à ce sujet, c'est à dire qu'on a tendance à trop mystifier l'ennemi. Pourtant, la découverte du "pourquoi" reste inattendue et plutôt impressionnante, et redonne de la "valeur" au qui/quoi.

Comme je le disais, les personnages, sans être vraiment exceptionnelles, sont agréables.
Guy me plaît bien, même s'il est trop sûr de lui, trop imbue de lui-même. Il veut prendre la place de "chef" du trio, de "l'intelligent" du groupe, alors qu'au final, il reste parfois trop borné sur son idée et n'est pas toujours le premier à comprendre ce qui se passe.
Faustine est sympathique aussi, c'est une femme avec du caractère. Cependant, elle est un peu trop confiante et sûre qu'il ne lui arrivera rien, ce qui va lui causer quelques soucis. Mais elle tient tête à Guy, ce qui donne un équilibre au trio.
Perotti, le policier, est un personnage plus effacé. On sent quand même sa détermination à découvrir la vérité. Je l'ai moins aimé à un certain moment de par la place qu'il prend dans l'histoire, mais je vous laisse découvrir pourquoi ;)

Le roman se lit facilement, le style est plaisant, le tout en étant tout de même un peu recherché. Je ne vous en dirais pas plus, l'ayant lu il y a un mois, car mes souvenir à ce sujet son flou. Les chapitres ne sont pas trop longs, laissant au lecteur du répit si besoin.

En bref :
+ Un thriller captivant, un Paris du début de XXe siècle très intéressant, une atmosphère angoissante et intrigante bien rendue, des personnages plaisants.
- Guy et Faustine sont un peu énervants parfois, Perotti est un peu effacé.
9.5/10

5 commentaires:

  1. Un Chattam que je n'ai pas encore lu mais ton avis me donne envie de le commencer. Il y a lui et "Le sang du temps" qui me tentent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après "Autre-Monde " "Léviatemps", je dois dire que Maxime Chattam m'a conquise. C'est pour ça que tout ses autres livres me tentent maintenant ^^
      Je ne saurai que te conseiller de plonger au moins dans "Léviatemps" et "Autre-Monde", et peut-être bientôt d'autres !

      Supprimer
  2. Un de mes préférés de Maxime Chattam, j'ai adorée du début à la fin. Pris dans l'intrigue, avec les personnages, la suite est également très prenante :D !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai passé un bon moment avec ce roman bien que je sois un peu déçue par rapport aux autres livres de l'auteur...

    RépondreSupprimer