dimanche 29 septembre 2013

Les Cantos d'Hypérion : Hypérion (partie 1 & 2) - Dan Simmons

281 & 295 pages

Résumés :
Tome 1
Sur Hypérion, le port spatial offre un spectacle de fin du monde. Des millions d'habitants s'entassent derrière les grilles, certains que le gritche va venir les prendre. Ils veulent fuir. Mais l'Hégémonie ne veut rien savoir. Une guerre s'annonce et les routes du ciel doivent rester dégagées. Tout ce que le gouvernement a trouvé, c'est d'envoyer sept pèlerins. Mais ils n'y comprennent rien, et ne se connaissent même pas !
Le voyage leur permettre de se rapprocher. Car nul n'a été pris au hasard. Celui qui a fait la sélection semble même avoir fait preuve d'une lucidité diabolique. Et d'une cruauté raffinée !

Tome 2
Sur Hypérion, le père Hoyt a trouvé son cruciforme. Il le porte imprimé dans sa chair à tout jamais. Sur Hypérion, le colonel Kassad a rencontré la belle Moneta, hérissée de piquants. Il a vu les Extros empalés, la guerre universelle, la mort de tous les mondes. Il a un compte à régler avec le gritche. Sur Hypérion, le poète Silenus fut l'un des compagnons du roi Billy le Triste. Il a chanté pour lui l'amer triomphe d'un dieu usurpateur. " Mets du bois dans l'âtre, maman, le gritche vient nous voir ce soir. " Le sujet du poème, c'est la fin de l'humanité. Il faudra l'écrire jusqu'au bout.
Cependant les anciens d'Hypérion sont de retour, ils arrivent à la mer des Hautes Herbes, ils atteindront bientôt les Tombeaux du Temps qui, dit-on, dérivent de l'avenir vers le passé. Comment le croire ? Mais les Tombeaux vont s'ouvrir et le mystère se dissipera.


Mon avis :
C'est au détour d'un rayon que la couverture d'Hypérion 1 a attiré mon attention. Peu de temps après, mon binôme pour le Livra'deux pour Pal'addict 6 me propose de me lancer dans Hypérion, qu'il a beaucoup aimé. Dans la foulé, j'ai même lu le tome 2.
Je fais finalement un avis commun de ces deux tomes, car mon édition découpe chaque tome en 2, qui ne forme en fait qu'un seul Hypérion. Lorsque je lirai la suite, si je suis sur la même édition, je ferai la même chose.

Ce premier tome débute par la rencontre entres les septs pélerins qui voyageront ensemble, à savoir le consul, Het Masteen un templier, le père Lénar Hoyt, le colonel Fedmahn Kassad, le poète Martin Silenus, l'intelect Sol Weintraub et la détective privée Brawne Lamia. On se familiarise avec ce monde, où règne l'Hégémonie, où les hommes ont conquis l'univers et vivent plus longtemps. J'ai parfois été un peu perdu à savoir où était situé tel endroit par rapport à un autre, mais dans l'ensemble, on entre facilement dans l'univers de l'auteur. J'ai beaucoup aimé les paysages nouveaux et étranges que l'auteur nous fait découvrir.
On nous expose quelque peu les enjeux du pèlerinage, du moins tel qu'on veut bien le faire voir aux pèlerins. On apprend vite que si chacun a été choisi, ce n'est pas par hasard, mais par une réel envie de se rendre sur Hypérion, la planète où aura lieu le pèlerinage.
Ainsi débute le récit de chaque pèlerin, qui raconte son passé et ses raisons pour participer à ce voyage.  Chaque récit est une aventure à part entière, de tel sorte qu'avant même que commence le pèlerinage, on vit déjà plusieurs histoires différentes. Et chaque fois, on revient au récit principal avec encore plus de mystères et d'énigmes que précédemment, les histoires ramenant toute à Hypérion et ses secrets, donnant envie d'en savoir encore plus à chaque fois !
De plus, ces histoires nous permet d'en apprendre beaucoup sur les personnages, de les connaître, de comprendre leurs sentiments et leur motivation. Les sentiments sont d'ailleurs très bien retranscrits, chaque personnage racontant les détails les plus comme les moins glorieux.
Chaque histoire est unique dans sa réalisation. Chaque pèlerin a droit a son propre style d'écriture, et j'ai beaucoup apprécié.
Entre chaque récit, le voyage avance un peu plus, jusqu'à mettre les personnages face à une épreuve à la fin du second tome, nous laissant sur le point d'entrer dans l'action et avec la folle envie de lire le début des aventures de ses personnages auxquels nous sommes finalement attachés.

On a donc 7 personnages, de quoi se choisir un préféré !
Je ne vais pas vous les décrire un à un. Chaque personnage est unique, on sent bien la différence entre chacun, de caractère, de motivation, de pensée. Ils ne s'entendent d'ailleurs pas tous très bien, le stress et l'inconnu de leur aventure n'arrangeant pas les choses. Cette mésentente pèse sur leur aventure, mais elle contribue à l'ambiance et ne rend pas le récit lourd.
Grâce à leur histoire, on s'attache facilement à chacun. Même si certains me plaisent moins, voir m'agacent parfois (Silenus est vraiment vulgaire et casse-pied), j'ai toujours fini par me dire "Je l'aime bien au fond." (Silenus est malgré tout attachant avec son côté provocateur et rebelle, et puis, il me fait rire).
Il y a juste le père Hoyt et Het Masteen auxquels je n'ai pas trop accroché, parce qu'on en sait peu sur eux par rapport au récit qui est fait.
Pour ma part, mon pèlerin préféré aura d'abord été Silenus, puis Sol Weintraub. C'est le personnage qui m'a le plus touché avec son récit. Je suis sûre que vous trouverez votre personnage favori !

J'ai dévoré ces deux premiers tomes, qui sont pour moi une introduction qui nous prépare à la suite, en nous distillant de plus en plus de mystères au fil des pages pour nous laisser face à une seul envie : lire la suite !

En bref :
+ Des personnages attachants et développés, des récits entraînants, des mystères qui nous donnent envie d'en savoir plus, pas de difficulté à entrer dans l'univers de l'histoire, fluidité de lecture, une suite qui promet !
- Peut-être un manque d'action dans l'aventure principale, une petite difficulté à se repérer dans l'espace parfois.


Citations :
"Merveilleux mélodrame, sourit Silenus. Une vraie mer spirituelle des Sargasses, faite des larmes du Christ, et nous allons tous y plonger comme un seul homme. J'aimerais bien savoir qui a écrit ce scénario de merde, en tous cas." tome 1 p.29

"Peu importe, désormais, qui se considère le maître des événements. Les événements n'obéissent plus à aucun maître." tome 2 p.284

9/10

5 commentaires:

  1. Ravie de voir que tu as aimé ces deux premiers livres. Personnellement, j'avais adoré au point qu'en 1 semaine, j'avais lu les 4 tomes de cette saga. Tu as prévu de lire bientôt la suite? -elle est encore mieux ^_^

    RépondreSupprimer
  2. Je confirme, Hypérion n'est que la mise en bouche ^^.
    En passant, mes préférés sont le consul et Lamia (enfin son compagnon si je puis dire) qui m'avait beaucoup ému.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le consul me plaît bien, mais on en apprend assez peu sur lui, sur son caractère je trouve. Et il est vrai que l'histoire de Lamia et son compagnon m'avait touché aussi. Mais Sol reste premier pour ma part ! Ce qui n'empêche pas d'adorer les autres :)

      Supprimer
    2. Je savais que le Boucher saurait toucher ton cœur :-p

      Supprimer
    3. Ah oui ? J'ai l'air très compatissante ou carrément psychopathe ? :p

      Supprimer