lundi 14 janvier 2013

La planète des singes - Pierre Boulle



191 pages

Résumé :
Au XXXe millénaire, un couple, Jinn et Phyllis, parcourent le cosmos. Lors d'un voyage, ils aperçoivent une... bouteille dérivant dans l'espace. Elle contient le manuscrit d'un explorateur qui a découvert une planète dont les singes sont l'espèce dominante et où les êtres humains sont chassés comme du gibier et réduits à l'état d'animaux de laboratoires. Paradoxe que Boulle exploite tout au long du récit, à la manière d'un conte philosophique, pour observer les travers de nos sociétés.










Mon avis :
Je dois admettre que je ne m'attendais pas à m'accrocher autant à ce livre et à le lire d'une traite.
Ce livre est court, les évènements sont rapides et ne traine pas, mais on a le temps de réfléchir et de rester marqué par ces quelques pages.

Ce livre raconte la simple histoire d'un homme qui se retrouve sur une planète où ce ne sont non pas les hommes mais les singes qui dominent, ont la parole, la science, et tout ce qui fait d'un humain un être "supérieur" chez nous. Sauf que ce sont des singes, et non pas des hommes, qui ont eu pris la place qu'ils occupent dans notre monde. On assiste impuissant à la barbarie de ces êtres sur les humains de cette planète et les essaies de notre héros à faire comprendre qu'il est lui aussi un être doué d'une conscience et à s'adapter à vivre avec ces singes.

Dès lors, ce livre choquant devient une vraie mine de réflexion : ces atrocités ne sont que le reflet de ce que l'homme fait, puisqu'ici, les places sont inversées mais les actes restent les même. Ces souffrances que ressentent les humains chassés puis violentés pour des expériences parfois affreuses, ce sont les mêmes que les humains de notre monde font subir à ce qu'ils considèrent comme êtres inférieurs, "pour la science".
De plus, une autre question se pose : comme les singes ici, à force de considéré l'homme comme supérieur à jamais et que les autres êtres vivants ne soient jamais capables de conscience, certains de finiront-ils pas par prendre peu à peu conscience de leur condition et se rebeller petit à petit avant de prendre notre place ? L'homme devrait se méfier de la supériorité qu'il pense avoir.

Outre cet aspect principal de réflexion et de vérité balancée à la figure, ce livre est un bon divertissement plaisant à lire, même si les côtés "choquant" et "réflexion" sont ceux qui apporte le plus d'intérêt au livre. L'écriture est plutôt fluide, l'histoire se lit facilement, on est emporté par le fil de l'histoire, même si on finit par se douter des évènements à suivre et de la fin.


En bref, La planète des singes est un livre intéressant surtout pour son aspect philosophique qui nous emmène à nous poser des questions sur la nature de l'homme et sa place dans l'univers. Sommes-nous vraiment des êtres supérieurs à tout ? Et qu'elles horreurs sommes-nous capable de commettre sous couvert de la science et du savoir ?


8/10
Baby challenge Science-fiction  1/20


Challenge Romans Cultes 1/4

2 commentaires:

  1. Ca fais déja quelques semaines qu'il est sur bureau , il va falloir que je le commence. Sinon bonne chronique et bonne continuation :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne devrais pas être déçu :)
      Merci beaucoup d'être passé et pour ton compliment, je te souhaite bonne chance pour ton blog naissant toi aussi, et j'ai hâte de voir de nouvelles chroniques ^^

      Supprimer