mardi 12 février 2013

Une étude en rouge - Arthur Conan Doyle



160 pages

Résumé :
Au numéro 3 de Lauriston Gardens, dans une maison inhabitée, on découvre le corps sans vie d'un homme élégamment vêtu. Chose incroyable, il ne porte aucune trace de blessure alors qu'il y a du sang sur les murs, et rien ne laisse supposer qu'il a été volé. Scotland Yard demande à Sherlock Holmes de mener son enquête. Grâce à son art de la déduction, le détective, aidé de son nouvel ami le docteur Watson, découvre peu à peu l'incroyable vérité...










Mon avis :
N'étant pas une grande fane de roman policier, je dois avouer que tout l'intérêt que j'ai eu pour ce roman est uniquement dû au fait que ce soit une enquête de Sherlock Holmes, qui plus est la toute première rencontre entre le détective et le docteur Watson.

L'histoire dans ce premier roman n'est pas ce qui est le plus intéressant. Elle éveille notre curiosité, on se demande ce qui s'est passé, mais elle est assez vite bouclée. On se retrouve à la place de Watson, ne comprenant rien à la scène de crime que l'on a devant soit, intrigué et étonné par ce que celui qui est encore un inconnu pour nous, Sherlock Holmes, semble savoir, et bluffé par sa démonstration savante qui le conduit bien vite à la résolution de cette affaire. On bascule alors dans la seconde partie, flash-back sur l'histoire de l'assassin et de ses victimes, afin de comprendre pourquoi cela s'est passé ainsi. J'ai beaucoup aimé cette façon de découvrir le motif de l'assassin plutôt qu'un récit qu'il aurait fait lors d'un interrogatoire. Cependant, j'ai trouvé cette coupure un peu longue.

Ce qui est vraiment important dans ce roman, ce sont les personnages. L'auteur nous offre une première découverte de Sherlock Holmes, son mode de vie, son caractère et les gens qui l'entourent, à travers les yeux de Watson, jeune médecin cherchant un logement et se retrouvant à habiter avec le détective. Ce qui est intéressant, c'est que l'on s'identifie vite à Watson, découvrant comme lui ce qui va devenir sa vie. Et j'ai beaucoup aimé les personnages que j'y ai découverts. Je savais quel genre d'homme était Sherlock Holmes à peu près, mais je ne m'attendais pas à retrouver une partie du personnage que j'avais adoré dans l'adaptation cinématographique réalisé par Guy Ritchie. Cynique, dans son monde, décalé, un brin hautain, j'ai adoré le détective. (Il est bien sûr loin du héros dans le feu de l'action, beau, fort, à l'aspect fou qu'interprète Robert Downey Jr., mais le caractère du personnage est assez bien repris.) Watson quant à lui est assez en retrait dans ce premier roman, mais je suppose que c'est dû au fait qu'il ne connait pas encore son futur ami. Les deux inspecteurs qui demandent l'aide de Sherlock Holmes m'ont fait sourire, ils ont ce rôle de raté qui n'hésitent pas à s'attribuer les honneurs, leurs petites compétitions et leurs erreurs que Holmes s'amusent à leur montrer sont amusantes.

En bref :
La rencontre entre les célèbres Sherlock Holmes et docteur Watson, des personnages intéressants, une façon de traiter l'enquête plaisante.
- L'enquête est sympathique mais sans plus.

7.5/10
Challenge Sherlock Holmes 1/6

2 commentaires:

  1. Effectivement, ça n'est pas l'enquête que l'on retient de cette première aventure, mais la rencontre entre Holmes et Watson... J'aime l'humour avec lequel elle est racontée et j'ai toujours énormément de plaisir à la relire. Cela-dit, qu'est-ce que j'aimerai pouvoir la re-découvrir pour la première fois...

    RépondreSupprimer
  2. Je suis absolument d'accord avec toi. L'histoire et l'enquêtes sont assez sympathiques mais ce que l'on retient le plus c'est la rencontre (mythique) entre Sherlock et John! :-)
    Encore que j'ai beaucoup aimé le fait de m'être mise du côté du méchant pour une fois. Je l'ai trouvé émouvant.

    Enfin moi, j'ai plutôt bien apprécié ce premier roman ^^

    RépondreSupprimer