vendredi 15 février 2013

Fingersmith par Aisling Walsh



3h

Résumé :
Londres, 1862. À la veille de ses dix-huit ans, Susan Trinder, l'orpheline de Lant Street, le quartier des voleurs et des receleurs, se voit proposer par un élégant, surnommé Gentleman, d'escroquer une riche héritière. Sue devra alors rester auprès de Maud, orpheline elle aussi, élevée dans un lugubre manoir par son oncle, collectionneur de livres d'un genre tout particulier. Celle-ci entrera à son service afin de la convaincre d'épouser Gentleman, mais les deux jeunes filles finiront par s'attacher l'un à l'autre.

Mon avis sur le livre








Mon avis :
Je suis absolument incapable non seulement d'avoir un avis à peu près objectif, mais aussi totalement incapable de faire un avis sur le film en lui-même en imaginant ne pas avoir lu le livre avant. Je vais donc faire un avis sur cette mini-série (2 épisodes d'1h30) en tant qu'adaptation du livre de Sarah Waters.

L'adaptation du livre :
J'avais adoré le livre Du bout des doigts de Sarah Waters, alors j'espérais vraiment beaucoup de ce film. Mais celui-ci n'a pas satisfait mes attentes. Oh non, il a fait bien mieux que cela !

L'histoire du film respecte extrêmement bien celle du livre. Je me revoyais tourner les pages du livre à mesure que l'action se déroulait sous mes yeux, ravie. Forcément tout n'a pas pu être repris, le roman comptant 752 pages, mais on s'en aperçoit peu car l'essentiel est gardé. Seulement une ou deux petites choses sont légèrement détournées par rapport à l'histoire, mais sans grande importance, avec plaisir même. spoiler Maud à tendance à sauter un peu sur Susan après leur première fois, mais il fallait bien que les amoureuses se touchent un peu. Ce sera du genre "on fait l'amour" plutôt que "je te dis de me faire l'amour en mettant tes mains partout sur moi", pas très divergent par rapport aux conséquences. /// Pour comparer, ce film serait une version abrégée du roman, n'enlevant rien au charme de l'histoire. Le premier épisode se termine comme la première partie du roman, ce qui est très bien fait car c'est à ce moment que tout bascule et la coupure laisse le spectateur dans un état d'incompréhension comme le livre l'avait fait, le laissant ainsi un peu se poser des questions et de se remettre des révélations avant d’enchaîner sur la suite. J'ai eu peur sur le coup, car la première partie du livre ne représente qu'un tiers de celui-ci, il fallait donc faire les 2/3 du livre dans le même temps. Mais finalement, tout marche très bien, je me suis laissée emporter sans sensation d'accélération ou de fin bâclée. Le rythme est très bien soutenu et l'action s'entretient tout au long du film, ainsi je n'ai pas vu le temps passer.
Seul petit point négatif (mais je chipote), spoiler au tout début, Susan nous présente son enfance et Maud la sienne. Hors, faire parler Maud laisse fortement supposer qu'elle sera narrateur à un moment du film, ce que l'on n'est pas censé savoir avant la moitié de la série. ///

Les personnages m'ont absolument ravie. J'ai été surprise de voir à quel point les acteurs correspondaient si bien à leur personnage, physiquement. Ils sont encore mieux que dans mon imagination (par exemple Mme. Sucksby, je m'imaginais une dame à l'air un peu sévère, hors ici elle a un visage vraiment sympathique qui colle très bien à ce qu'elle est.). Et Maud. Je suis tombée amoureuse au premier regard. Elle est absolument magnifique ! J'ai cependant eu un peu de mal avec Sue, je m'imaginais beaucoup plus une jeune fille aux cheveux plus clairs et au visage enfantin, mais il est vrai qu'elle a tout de même 20 ans, donc malgré la différence d'interprétation entre moi et le réalisateur, je dois dire que l'actrice qui incarne Sue correspond très bien à son personnage.
Si physiquement les acteurs vont à ravir avec leur personnage, leur interprétation est toute aussi bonne. La joie, la tristesse, la douleur, la folie, le personnage un peu simplet, le personnage fourbe, tout est très bien joué. J'y ai vraiment vu les personnages du roman, comme si il prenait vie devant moi. Et j'ai beaucoup aimé retrouver les personnages si vivants et intéressants que j'avais adoré dans le roman.

Pour englober le tout, les décors, costumes ect... sont vraiment bien choisis. Le château où vivent Maud et son oncle a un aspect oppressant, Lant Street au milieu des pauvres nous fait ressentir le malheur et la pauvreté ambiante, spoiler l'ambiance au sein de l'asile ne m'a pas du tout donné envie de m'y retrouver ///, je me suis bien sentie dans les lieux du livre, dans l'ambiance qui s'en dégage. Les personnages et l'histoire en sont rendus très crédibles.

En bref :
+ L'histoire est très bien reprise comme un texte abrégé, la coupure est bien choisis, les personnages sont à la fois bien représentés et bien interpréter, les ambiances sont très bien rendues, on se laisse emporter sans sentir la longueur. Gros bonus qui a joué chez moi, Maud est MAGNIFIQUE !
 - De légères bifurcations par rapport à l'œuvre originale, mais rien de très important en fait car elles m'ont plus.
10/10
challenge regarde ce que tu lis 2/7

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire