mardi 12 février 2013

L'Imaginarium du Docteur Parnassus par Terry Gilliam



2h02

Résumé :
Avec sa troupe de théâtre ambulant, " l'Imaginarium ", le Docteur Parnassus offre au public l'opportunité unique d'entrer dans leur imagination en passant à travers un miroir magique. Mais le Dr Parnassus cache un terrible secret. Mille ans plus tôt, ne résistant pas à son penchant pour le jeu, il parie avec le diable, Mr Nick, et gagne l'immortalité. Plus tard, rencontrant enfin l'amour, le Docteur Parnassus traite de nouveau avec le diable et échange son immortalité contre la jeunesse. A une condition : le jour où sa fille aura seize ans, elle deviendra la propriété de Mr Nick. Maintenant, il est l'heure de payer le prix... Pour sauver sa fille, il se lance dans une course contre le temps, entraînant avec lui une ribambelle de personnages extraordinaires, avec la ferme intention de réparer ses erreurs du passé une bonne fois pour toutes...






Mon avis :
Si je devais décrire mon impression en quelques mots, je dirais que ce film est complexe et particulier.

De l'imagination, il en faut quand on regarde ce film. Malgré une trame de base, que je n'ai compris qu'à plus de la moitié du film, on a l'impression que tout part un peu n'importe où, sans raison et sans point précis. J'ai eu du mal à suivre le scénario. Mais ce n'est peut-être pas l'aspect le plus important du film. Je ne me lancerais pas dans une théorie sur interprétation du film, mais c'est bien là un aspect, il faut un peu d'imagination créer sa propre interprétation au film. Et pour un film sur l'imagination, ce n'est pas si mal trouvé. Je ne sais pas si l'aspect complétement décousue du scénario est voulu ou non, mais toujours est-il qu'on est bien forcé à faire marcher notre imagination si l'on veut retirer quelque chose de ce film, on doit se laisser happer par cet univers totalement décalé.

Les personnages ont l'air d'avoir des choses à raconter, mais on en sait finalement peu sur eux. Je les ai malgré tout appréciés, ils m'ont suffisamment touché pour que je veuille les voir s'en sortir. Les acteurs jouent vraiment bien leur personnage. Le plus intriguant est Tony, on découvre ses différents visages au fil du film, et le fait que les acteurs changent pour interpréter son rôle (même si cela est dû au malheureux décès de l'acteur qui jouait son rôle avant la fin du tournage) est intéressant pour marquer ses différentes facettes. Ce changement m'a cependant un peu perturbé, mais cela est plus dû au foutoir de l'histoire.

Ce qui m'aura le plus plût, ce sont les passages dans l'imaginarium. On entre dans l'imagination des gens, c'est magique, loufoque et un émerveillement à la fois. Malheureusement, j'ai trouvé ces passages assez peu présent, j'aurais aimé que l'action du film se déroule plus dans l'imaginarium.

En bref :
+ Un imaginarium absolument beau qui nous fait rêver, des personnages sympathique, un univers décalé intéressant, un film qui force notre imagination.
- Un scénario à l'aspect complétement décousue, une difficulté à suivre importante, sans efforts d'interprétation et d'imagination le film ne rime à rien.

5/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire