mercredi 10 avril 2013

Zombie Business - Jesse Petersen



281 pages

Résumé :
Tout ne va pas si mal pour Sarah et David.
Leur mariage se porte mieux que jamais, ils ont même monté leur petite entreprise d'extermination. Le marché est florissant : plein de zombies et dons plein de clients désireux de s'en débarrasser ! Sauf que... le cours du zombie s'affole quand certains s'avèrent plus difficiles à zigouiller. Une mutation ? Ce serait le début de la crise pour Sarah et David.










Mon avis :
Il y a deux ans de ça, je faisais une nuit blanche pour lire d'une traite Zombie Thérapie. Alors lorsque j'ai vu Zombie Business en magasin, je n'ai pas hésité. Pourtant, je ne me suis pas jeté dessus malgré mon envie et mon amour pour les zombies. J'aurai dû, car j'ai dévoré ce tome en à peine deux fois, et je me suis couchée tard pour ça.

L'histoire avait tout pour me plaire, puisque ça parle de zombies. Je n'ai encore pas été déçue. Le style est si fluide qu'on tourne les pages s'en s'en rendre compte, c'est sympathique, on veut savoir ce qu'il se passe et surtout, c'est drôle ! J'ai vraiment été entrainé dans l'histoire, et même si j'ai vu venir certaines petites choses, je ne m'attendais pas du tout à la fin ! Pour accompagner le tout, c'est drôle, et l'habitude avec laquelle les personnages traitent les zombies maintenant emmène encore plus de moments comique. Pour ce qui est des zombies, on ne tombe pas dans le gore pur et dur sans pour autant que ce soit gentillet. Quand une tête vole ou que des boyaux sortent, on nous le dit. Mais ce qui ne fait plus autant horreur aux héros ne nous fait pas non plus horreur, même si ce n'est pas beau à imaginer.

On suit surtout Sarah et David encore une fois que j'aime beaucoup, mais les quelques personnages en fond sont sympathiques, bien qu'ils soient sans grand plus pour l'histoire. Puis le professeur Barnes et Le Kid apparaissent, mettant un peu plus de vie à notre couple solitaire. J'ai bien aimé ces personnages qui ont du caractère. Et même si le Kid est un sale gosse, j'aime beaucoup l'avoir avec nos héros.

En bref :
+ Un roman qui se lit d'une traite, des personnages drôles et attachants, une fin inattendue, des zombies !
- ... je ne suis pas assez objective sur ce point...


Citations :
"Mais sérieusement, si vous n'êtes toujours pas capable de vous défendre après trois mois d'enfer zombie... eh bien, vous méritez quand même un peu ce qui vous arrive." p.11

"-Je te jure, mec. Ces zombies, quand ils te regardent... c'est comme s'ils te voyaient.
-Oui, oui..." p.18

"Je me levai en me massant le coude (un conseil : si vous pouvez l'éviter, ne plongez pas sur du marbre) et les examinai." p. 93

"Cela aurait été plutôt marrant si cela n'avait été aussi dégueulasse." p.103

"Comme la bibliothèque était un lieu très fréquenté par les êtres humains, la dernière chose que nous voulions était d'informer les hordes de claudicantes de notre présence, ce qui aurait eu pour effet de la transformer en un fast-food pour zombies. Vous voulez des frites avec ce cerveau ? Petit ou grand menu ?" p.161

10/10
Challenge Zombie 1/20-30

1 commentaire:

  1. Je ne l'ai pas encore lu celui-là ! va falloir que je me rattrape !

    RépondreSupprimer