vendredi 26 avril 2013

Comte Cain - Kaori Yuki

5 tomes

Résumé :
 Héritier de la famille Hargreaves, né de l’union contre-nature entre Alexis Hargreaves et sa sœur, Cain est un enfant maudit, rejeté par sa famille depuis toujours. Il ne trouve le réconfort qu’auprès de Riff, son fidèle majordome et de sa passion : collectionner les poisons.  Le comte Cain Hargreaves mène l'enquête sur diverses affaires sombres dans l'Angleterre victorienne du XIXe siècle, qui semblent toujours plus ou moins liées à son entourage.


Mon avis :
Comte Cain est une série que j'avais envie de lire depuis longtemps, tant par sa réputation que par l'attrait de ses couvertures. Je me suis procurée la série complète ainsi que les 5 premiers tomes de sa suite, God Child, il y a déjà plusieurs mois. J'ai lu le tome 1, puis le 2, et dans mon engouement, j'ai repris avec le tome 3, 4 et 5.

Dans cette série, on suit d'une part les enquêtes de Cain avec en arrière-plan ces ennemies récurrents et des révélations sur son passés. Plus on avance dans les tomes et plus les enquêtes durent longtemps, variant de quelques chapitres à deux tomes pour la dernière histoire. D'autre part, on suit des histoires tragiques sans lien avec Cain. Ces courtes histoires sont peu nombreuses et on les trouvent surtout au début, puisque les enquêtes de Cain sont courtes et leur laisse de la place.
Les histoires où l'on voit Cain sont les plus intéressantes et les plus longues, mais celle sans liens avec lui sont tout de même plaisante, leur niveau n'est pas en dessous de celui de l'histoire principale. Je n'ai pas le souvenir d'avoir trouvé une enquête meilleure qu'une autre. La dernière est très longue par rapport aux autres donc plus développée, mais les autres enquêtes plus courtes nous en apprennent tout autant sur Cain et sont très plaisante, ainsi malgré leur plus maigre développement, elles sont aussi tout aussi intéressante à lire les unes que les autres. Les différences de longueur entre les histoires ne changent donc rien au plaisir entre les tomes.
J'ai beaucoup aimé les enquêtes. Au début, on nous présente une situation comme magique, des morts qui reviendrait à la vie, des ensorceleurs, des fantômes, des malédictions... on se laisse prendre au jeu, trouvant rarement une explication. Et au fil de l'enquête, le comte Cain comprend les stratagèmes utilisés, nous les dévoile peu à peu, et nous bluff. Je n'aurais jamais trouvé, ou alors ma piste était fausse. Pa contre, j'ai eu un peu de mal avec certaines histoires à m'y retrouver, beaucoup de personnages sont présent pour un court laps de temps, et parfois on ne sait plus qui est qui.
L'ambiance qui se dégage, fantastique, gothique, sombre, est vraiment bien ressentie. J'ai beaucoup aimé me plonger dans cet univers. Une touche d'humour est présente, dans les réactions de certains protagonistes, ce qui, je trouve, permet de ne pas trop plomber l'ambiance en en faisant trop.

Les personnages sont agréables à suivre. J'aime beaucoup Cain, sont côté décalé par rapport aux normes et sournois. Son histoire est très touchante et fait que l'on s'attache à lui. De même pour Riff ou Maryweather, et même presque tous les personnages. Les ennemies de Cain ne sont pas justes "méchants", on découvre aussi leur histoire et on se prend à les plaindre aussi. Cain est également bluffant par son intelligence est sa grande connaissance des poisons.

Les dessins quant à eux, je les trouve vraiment très beaux. Ils sont fins, détaillés, dans un style plutôt ancien. L'époque choisit ne fait que rendre le tout plus beau, avec les vêtements et les lieux de l'époque.

Dernier détail, Comte Cain est suivit de God Child, dans lequel l'auteur poursuit son histoire en mettant beaucoup plus en avant la relation entre les personnages et l'organisation Delilah . Compte Cain peut être considéré comme une introduction à God Child.

En bref :
+ Un univers envoutant, une histoire intéressante, des enquêtes mystérieuses, une ambiance fantastique et gothique très réussit, de très beaux dessins, des personnages touchants, plaisants à suivre et découvrir.
- Parfois difficiles de s'y retrouver entre les personnages dans une courte histoire, l'histoire de Cain et de l'organisation Delilah n'est encore qu'une trame de fond.

9/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire