mercredi 15 juin 2016

107 ans - Diastème

  À seize ans, Simon a vécu sa première et sa plus belle histoire d'amour avec Lucie. Cet amour a viré au cauchemar. Il aura suffi d'une erreur, d'une relation extraconjugale pour que Lucie s'en aille. Parce qu'il l'aime trop, Simon se livre à des actes que la morale et le monde médical réprouvent. Car Simon, tel Peter Pan, ne veut pas grandir. Il ne veut que Lucie. Et depuis son départ, c'est le monde qui se trouve menacé de disparition. Avec ce récit déchirant, Simon nous ouvre les portes de son théâtre intérieur, de sa fantaisie et de sa souffrance. 
155 pages - Contemporain - 2004

Ce que j'en ai pensé :
Un roman fort sur un amour adolescent et ses ravages. Ce roman nous rappelle à quel point nos passions d'adolescent étaient fortes, et comme le monde peut sembler s'écrouler quand un être cher s'en va. Le narrateur, Simon, incarne cet adolescent meurtri au plus profond de son être, à travers les mots durs et les idées démentes qui expriment sa détresse.
//107 ans est violent et va dans l'extrême, mais c'est ce qui fait sa force. Il permet de se rappeler et de comprendre à nouveau que l'amour peut être destructeur, et que l'adolescence est un passage à la fois difficile et important pendant lequel les sentiments se déchaînent et construisent ce que nous devenons.//

2 commentaires:

  1. Je ne connaissais absolument pas ce livre,ta chronique me donne vraiment envie de le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux, c'était l'effet recherché :p
      Je te le conseille en tout cas ^^

      Supprimer