mercredi 29 juin 2016

Le livre perdu des sortilèges, tome 1 - Deborah Harkness

  Diana Bishop est la dernière d'une longue lignée de sorcières, mais elle a renoncé depuis longtemps à son héritage familial pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu'au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : L'Ashmole 782. Elle ignore alors qu'elle vient de réveiller un ancien et terrible secret, et que tous - démons, sorcières et vampires - le convoitent ardemment. Parmi eux, Matthew Clairmont, un vampire aussi redoutable qu'énigmatique. Un tueur, lui a-t-on dit. Diana se retrouve très vite au coeur de la tourmente, entre un manuscrit maudit et un amour impossible.
833 pages - Fantastique (bit-lit) - 2011


Ce que j'en ai pensé :
Un Twilight en bien mieux pour certains, une bonne histoire fantastique gâchée pour d'autres.
Le roman commençait très bien. Un univers fantastique dans lequel les créatures magiques se mêlent discrètement aux humains. Une héroïne adulte, historienne des sciences à Oxford, indépendante et sorcière malgré elle. Un manuscrit alchimique perdu qui réapparaît entre ces mains et qui fait se réunir toute sorte de créature autour d'elle. L'histoire est intrigante, les personnages intéressants, et l'auteur nous montre l'étendue de son savoir par moult informations historiques intéressantes et bien insérées dans le récit.
Et va arriver un vampire, trop beau, trop dark, trop fort. Si au début la romance parait utile à l'histoire, très vite, l’héroïne devient niaise, incapable de rien faire toute seule, et les "mon cœur" noient le roman. On se rend alors compte que finalement, l'auteur ne fait que se mettre en scène dans sa vie rêvée où un beau vampire apparaît pour vivre une romance fabuleuse.
                                                                       Très grosse déception, d'autant que le début est plus qu'enthousiasmant. J'ai cependant encore
                                                                       l'espoir que le tome 2 se reprenne.
//Historiquement intéressant, intriguant, un roman riche qui est malheureusement noyé par une histoire d'amour niaise.//

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire