mercredi 15 juin 2016

Les intrus - Lauren Oliver

  À la mort de Richard Walker, un vieil homme solitaire, acariâtre et très riche, son ex-femme, ses deux enfants et sa petite-fille retournent dans la maison familiale pour la succession. Mais la bâtisse est hantée. Hantée par des souvenirs d’enfance qui resurgissent à mesure que les nouveaux arrivants se réapproprient les lieux. Hantée également par de vrais fantômes qui observent et commentent les agissements de chacun, en espérant qu’un jour, enfin, ils pourront quitter les lieux à tout jamais. 
384 pages - Fantastique - 2015
Ce que j'en ai pensé :
J'ai cru à une histoire de fantôme qui ferait un peu peur en ne lisant que la phrase de la couverture, j'ai eu une histoire de famille sur fond de fantastique.
Les véritables propos de ce roman sont l'introspection et les liens qui nous unissent aux autres. Chaque personnage revient sur son passé par bribe, s'efforce de s'y confronter petit à petit, et nous exprime ses sentiments. 
Quelques mystères permettent de garder le lecteur, mais les révélations ratent leur coup d’éclat quand elles arrivent, un peu tardives et prévisibles. Les personnages paraissent lointains, et je m'y suis peu attachée.
//Finalement, Les intrus est un roman qui part d'une idée séduisante, mais dont l'intérêt retombe vite. La faute à une histoire qui avance mal et qui ne se révèle pas passionnante.//

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire